Achats groupés d’énergie : un dossier toujours au point mort !

Alors que l’augmentation du prix de l’énergie semble une fois encore se confirmer cette année, la députée cdH Mahinur Ozdemir s’inquiète des conséquences pour les ménages bruxellois et plaide pour que le Gouvernement analyse toutes les pistes imaginables pour maintenir un prix de l’énergie accessible à tous. Le cdH demande depuis longtemps que les achats groupés d’énergie soient encouragés auprès des Bruxellois. Bien que le développement de cette mesure soit inscrit dans la Déclaration de Politique Générale, la Ministre bruxelloise de l’Energie n’a toujours pas pris d’initiatives dans ce domaine.

Mis en œuvre depuis plusieurs années par quelques coopératives et par certains pouvoirs locaux en Région wallonne, le système des achats groupés semble porter ses fruits. Il offre en effet aux utilisateurs divers avantages non négligeables dont celui de réduire leur facture d’électricité. En se regroupant, ils bénéficient d’un pouvoir de négociation plus important face aux fournisseurs et obtiennent des tarifs plus avantageux. Les contrats conclus dans le cadre d’un groupement d’achat présentent également bien souvent l’intérêt d’être à prix fixe et pour une durée déterminée, protégeant ainsi les consommateurs d’une augmentation du prix de l’énergie.

Selon la députée cdH Mahinur Ozdemir, « ce système semble particulièrement pertinent en Région de Bruxelles-Capitale où, malgré la libéralisation du marché du gaz et de l’électricité, le taux de concentration de ce marché reste très élevé. Par conséquent, le rapport de force entre client et fournisseur est complètement déséquilibré à l’avantage du fournisseur. Le recours aux achats groupés d’énergie me semble dans ce contexte être une piste intéressante à explorer afin de rééquilibrer ce rapport et ainsi de mieux protéger le consommateur ».

Ce mardi, en réponse à une question parlementaire de la députée cdH, la Ministre en charge de l’énergie a reconnu n’avoir pris jusqu’à présent aucune mesure visant à encourager et soutenir les achats groupés auprès des ménages bruxellois. Surprise que deux ans après le début de la législature ce dossier soit toujours au point mort, Mahinur Ozdemir tient à rappeler que l’accord de majorité prévoit que « l’’accès à l’énergie sera facilité en encourageant les achats groupés de fourniture d’énergie et d’énergies renouvelables, y compris à travers le soutien à la création de coopératives ».

Le Gouvernement bruxellois a déjà pris une série d’initiatives afin de réduire la facture d’électricité des Bruxellois, en les incitant notamment à investir dans une meilleure isolation de leur habitat. Etant donné la flambée du prix de l’énergie qui menace de plus en plus de ménages bruxellois, le cdH souhaite aller plus loin dans ce sens et demande que la Ministre évalue l’opportunité et la manière de soutenir et de promouvoir les achats groupés dans notre Région.

Communiqué du 24 mai 2011