Intervention en séance plénière – 30 janvier 2015

Aujourd’hui, je suis intervenue dans le débat concernant l’appel à projets sur les nouvelles places d’accueil pour les 0-3 ans en interrogeant Mme Fadila Laanan, ministre-présidente du Gouvernement.

Voici mon intervention :

Madame la Ministre,

Nous le savons tous, un des enjeux majeurs de la Cocof pour cette nouvelle législature est de pouvoir répondre au boom démographique à Bruxelles dans les différents secteurs d’activités particulièrement touchés.

En matière de petite enfance, comme l’exprime la DPG, un des objectifs politiques ambitieux serait de tendre vers une offre de places en crèche pour un enfant sur deux. L’appel à projet infrastructure, mené par la Cocof dans le cadre du plan crèche, y contribue bien-entendu. Pour cette raison, je souhaiterais vous entendre tout comme mon collègue, Madame la Ministre-Présidente, sur les résultats de celui proposé en 2014? A-t-il rencontrer beaucoup d’intérêt  en Région bruxelloise?

Par ailleurs, au delà du taux de couverture, je souhaiterais réinsister, au nom du groupe cdH, sur l’importance d’une égalité d’accès en matière d’offre de places d’accueil. En regard de l’actualité de ses derniers jours, je pense particulièrement aux enfants ayant un parent bénéficant d’allocations de chômage, mais aussi bien entendu d’enfants en situation de handicap ou socialement fragilisés. Nous souscrivons à ce que l’accueil en crèche soit avant tout un droit de l’enfant.

Enfin, la Région de Bruxelles-Capitale met à disposition des  opérateurs des milieux d’accueil, du personnel en situation ACS. Comment la réforme des ACS, prévue par le Gouvernement bruxellois va-t-elle impacté le financement des emplois en crèche? Des concertations avec le Ministre de l’emploi de la Région bruxellois, Didier Gosuin se sont-elles tenues récemment sur ce sujet pour soutenir ce secteur qui en a particulièrement besoin pour subsister?

De quelle natures sont actuellement les échanges entre la Région, la FWB et la Cocof afin de garantir une synergie optimale dans les démarches d’accueil réalisés aux bénéfices des enfants de 0-3 ans?

D’avance, je vous remercie pour vos réponses.