Mahinur Ozdemir interpelle à propos du bug de SIBELGA

La députée rapporte que selon les journaux, un bug  informatique  auprès  de  Sibelga  a  engendré une  série  de  surprises  auprès  d’environ  125.000 ménages  bruxellois.  Elle rappelle que  ce  bug informatique avait débuté en  juin 2008 pour durer jusqu’en janvier 2009et qu’il a eu pour résultat que les données  de  consommation  recueillies  chez  les consommateurs ou  fournies par  ces derniers n’ont pu  être  transmises  aux  fournisseurs.

« Certains d’entre  eux  ont  accepté  la  proposition  de  Sibelga de  recevoir  les  données  par  d’autres  moyens. Electrabel a refusé; ce dernier représentant plus de 90% du marché bruxellois,  il  leur était  impossible de traiter les informations au cas par cas. »

Dès  lors, Electrabel,  ne  disposant  pas  des  relevés exacts, a préféré établir  les  factures de  ses clients sur la base d’estimations de leur consommation. À la  suite  de  quoi,  ces  dernières  semaines,  certains clients  ont  reçu,  en  guise  de  « cadeau  de  fin d’année »,  des  factures  de  régularisation  pouvant aller jusqu’à 2.500 euros ! »

Si, pour Mahinur Ozdemir, il  est  bien  évident  que  tous  les  paiements  sont dus  et  devront  être  payés,  elle trouve qu’il serait  opportun  de prévoir  certains  accommodements  dans  le règlement  des  factures,  ce  que  prévoit apparemment Electrabel. Elle se demande comment il se fait que  les  problèmes  de transmission  des  données  de  consommation  aient duré si longtemps.

Ses questions ont donc été les suivantes :

« Quelles  facilités  de  paiement  ont été proposées  pour  les  clients  pénalisés  par  ce  bug informatique ? Ont-elles été proposées de manière systématique ou à la demande des clients ?

Quelles dispositions ont été prises pour prévenir à l’avenir ce type de bug ? »

La Ministre en charge de la compétence a répondu mais de manière très incomplète en arguant que pour les clients qui ont reçu une facture de régularisation d’un montant important et provoquant des problèmes de paiement, Electrabel (principal fournisseur dans la mesure où il possède plus de 90% de la clientèle) l’a informée qu’il accorde des facilités de paiement aux clients qui en font la demande.

Communiqué de presse – 11 juin 2010