Transformation des bureaux abandonnés en logements – 27/03/2017

Question orale de Mahinur Ozdemir à Céline Fremault, Ministre du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale chargée du Logement, de la Qualité de Vie, de l’Environnement et de l’Énergie

Madame la Ministre,

Bruxelles détient le titre d’être la deuxième ville la plus cosmopolite du monde, elle est également capitale de l’Europe. Cet attrait pour la ville ainsi que son augmentation importante au niveau démographique que l’on estime à plus de 28% d’ici 2060 selon une étude du Bureau fédéral du Plan posent la question essentielle du logement. La nécessite de trouver des solutions pour créer de nouveaux logements n’est donc pas prête de s’essouffler.

L’arrêté acquisitif adopté en décembre 2015 qui a permis à la SLRB (Sociéte du Logement de la Région de Bruxelles-Capitale), au SISP (Sociétés immobilières de Service Public), aux CPAS et aux communes de bénéficier de subventions de l’Alliance Habitat pour permettre l’acquisition des immeubles et bureaux abandonnés afin de les transformer en logement semble bien fonctionner, car je constate qu’il y a eu 9 projets conclus en 2016. Je salue donc votre travail qui va permettre la création de 525 nouveaux logements publics.

Même si votre objectif était de conclure 15 projets, 9 reste un très bon score. J’aimerais toutefois Madame la Ministre, vous posez quelques questions :

  • Où en est la Région aujourd’hui dans la poursuite des négociations pour les projets qui n’ont pas abouti ?
  • Pouvez-vous également nous éclairer sur les négociations de 2017 ? Quels sont vos objectifs pour la fin de l’année ?

 

Merci pour vos réponses.